Aujourd’hui, je viens vous parler de mon déménagement qui a eu lieu le 12 août dernier. Comme vous le savez je suis installée sur l’île de la Réunion depuis peu et bien évidemment mes meubles et toutes mes affaires personnelles ont dû partir plus d’un mois avant mon arrivée ici.

J’ai choisi comme entreprise de déménagement AGS qui est spécialisée dans les déménagements maritimes. [Je vous imagine déjà le regard horrifié devant votre écran] Alors oui il faut payer le prix du service mais je trouve ça beaucoup plus simple que de devoir tout gérer soit-même, et puis dans certains cas il y a des aides financières pour le déménagement lorsqu’il s’agit d’un premier emploi [Hé oui !].

I – LES PRÉPARATIFS

Tout d’abord, il a fallu faire des cartons. Oui parce que même si la société s’occupe de tout, il existe différentes formules (plus ou moins chères), aussi il a fallu faire quelques cartons nous mêmes. On y a passé un week end et résultat on en avait moins que prévu ! Plutôt une bonne nouvelle.

Par ailleurs lorsque vous emballez vos affaires, il y a certains produits qui sont interdits dans les containers comme les aérosols qui risquent d’exploser avec la chaleur, et petit conseil de fille ne mettez pas non plus votre maquillage, préférez la valise, sinon il risque d’être fondu à l’arrivée [Adieu rouge à lèvre MAC …].

II – LE JOUR J

Le jour du déménagement étant arrivé: nous commençâmes la journée par un café [Oui il faut bien motiver ses troupes]. Plus sérieusement, avec la société que nous avions choisi, le démontage des meubles ainsi que leur emballage étaient compris [Et ça on dit OUI !]. Un petit après-midi a suffit pour charger le container qui est ensuite déposé à Bassens (près de Bordeaux) pour embarquer direction La Réunion et donc quatre à six semaines de voyage en mer [Heureusement, eux ils n’ont pas le mal de mer … J’espère].

Nous n’avons pas emmené tous nos meubles, nous avons fait le choix de ne pas prendre les meubles du salon (canapé, table basse, meuble TV…) trop importants et qui auraient coûté plus cher à amener qu’à racheter sur place.

20161007_065642128_ios

III – L’ATTENTE

Une des choses qu’on oublie de signaler, c’est qu’il faut vivre pendant un voire deux mois sans meubles … [Ouais en mode camping dans l’appartement]. Soit vous voulez que les meubles arrivent en même que vous sur l’île donc ils doivent partir avant, soit vous préférez les attendre, mais dans tous les cas il va falloir apprendre à vous passer de meubles et autres affaires personnelles pendant un certain temps.

Nous avons préférer que les meubles partent avant nous pour arriver à peu près en même temps que nous sur l’île. Nous avions trouver un appartement avant de partir, et comme nous ne connaissions pas grand monde sur place, c’était plus simple. Certains choisissent aussi de partir avec le minimum et de tout acheter sur place. A chacun de voir en fonction de son budget et de ses envies.

20160812_090505409_ios

IV – L’ARRIVÉE

Après presque cinq semaines en mer, nos meubles sur arrivés au port le 14 septembre. Il a ensuite fallu attendre quinze jours de dédouanement avant que l’entreprise de déménagement nous prévienne et nous livre le 7 octobre. Comme prévu dans le contrat, ils ont déballé nos cartons vaisselles et ils ont remonté les meubles. Il n’y avait rien à signaler, les meubles étant bien emballé, ils n’ont pas subi l’humidité ou la chaleur du container et de la traversée en mer. Et quel joie de retrouver ses meubles, ses affaires personnelles et ses vêtements après deux mois et demi sans !

Quelques chiffres :

Nombre de colis (meubles compris): 60

Nombre de mètres cube : 9

Voiture : non

Prix : 2.100€ (assurance comprise)

Publicités